LUMA Arles est un campus créatif interdisciplinaire où à travers des expositions, des conférences, du spectacle vivant, de l’architecture et du design, des penseurs, artistes, chercheurs, scientifiques, interrogent les relations qu’entretiennent art, culture, environnement, droits humains et recherche. Le centre culturel se situe sur le Parc des Ateliers, une ancienne friche ferroviaire de 11 hectares. Les jardins, le parc et l’étang qui entourent le campus sont l’œuvre de l’architecte de paysages Bas Smets.

© Adrian-Deweerd
© Adrian-Deweerd
© Adrian-Deweerd
© Adrian-Deweerd
© Adrian-Deweerd
© Adrian-Deweerd
© Adrian-Deweerd
© Adrian-Deweerd

LUMA Arles est un campus créatif interdisciplinaire où à travers des expositions, des conférences, du spectacle vivant, de l’architecture et du design, des penseurs, artistes, chercheurs, scientifiques, interrogent les relations qu’entretiennent art, culture, environnement, droits humains et recherche. Le centre culturel se situe sur le Parc des Ateliers, une ancienne friche ferroviaire de 11 hectares. Les jardins, le parc et l’étang qui entourent le campus sont l’œuvre de l’architecte de paysages Bas Smets.

Programmation

Big Wheel II dans Live Evil, Arthur Jafa – La Mécanique Générale, Parc des Ateliers, LUMA, Arles, France.
Big Wheel II dans Live Evil, Arthur Jafa – La Mécanique Générale, Parc des Ateliers, LUMA, Arles, France.
Mickey Mouse was a Scorpio dans Live Evil, Arthur Jafa – La Mécanique Générale, Parc des Ateliers, LUMA, Arles, France. ©Adrian Deweerdt
Mickey Mouse was a Scorpio dans Live Evil, Arthur Jafa – La Mécanique Générale, Parc des Ateliers, LUMA, Arles, France. ©Adrian Deweerdt
Slowpex dans Live Evil, Arthur Jafa – La Mécanique Générale, Parc des Ateliers, LUMA, Arles, France.
Slowpex dans Live Evil, Arthur Jafa – La Mécanique Générale, Parc des Ateliers, LUMA, Arles, France.

Live Evil, Arthur Jafa

Lieu : Parc des Ateliers, La Grande Halle & La Mécanique Générale

Première grande exposition consacrée à cet artiste américain en France, Live Evil présentera des œuvres majeures ainsi que des productions inédites. Exposé pour la première fois en 2017 au Parc des Ateliers, le travail d’Arthur Jafa révèle ses idées radicales et son esprit révolutionnaire.

Sky Hopinka, Dislocation Blues, 2017 HD video, stereo, color 16:57 min
Sky Hopinka, Dislocation Blues, 2017 HD video, stereo, color 16:57 min

Le soleil arrive quand il le souhaite, Sky Hopinka

Lieu : Les Forges, Niveau 1

Sky Hopinka est un artiste amérindien reconnu pour son travail photographique et vidéographique. Présenté pour la première fois en France, son travail reflète le fruit de réflexions personnelles sur le territoire et le paysage autochtones, dans lequel la langue, porteuse de culture, occupe une place centrale.

Purgatory (2nd Cornice), Tacita Dean dans The Impermanent Display II, Collection Maja Hoffmann / LUMA Foundation – Galerie Principale, La Tour, Parc des Ateliers, LUMA, Arles, France. ©Adrian Deweerdt
Purgatory (2nd Cornice), Tacita Dean dans The Impermanent Display II, Collection Maja Hoffmann / LUMA Foundation – Galerie Principale, La Tour, Parc des Ateliers, LUMA, Arles, France. ©Adrian Deweerdt
Wunschkuh, 1992, Sigmar Polke dans The Impermanent Display II, Collection Maja Hoffmann / LUMA Foundation – Galerie Principale, La Tour, Parc des Ateliers, LUMA, Arles, France. ©Adrian Deweerdt
Wunschkuh, 1992, Sigmar Polke dans The Impermanent Display II, Collection Maja Hoffmann / LUMA Foundation – Galerie Principale, La Tour, Parc des Ateliers, LUMA, Arles, France. ©Adrian Deweerdt
Ólafur Elíasson, Interpretive flare display of unthought thoughts, 2020 © Jens Ziehe
Ólafur Elíasson, Interpretive flare display of unthought thoughts, 2020 © Jens Ziehe

The Impermanent Display II, Collection Maja Hoffmann

Lieu : La Tour, Galerie Principale, Niveau -2

Les accrochages de la Collection Maja Hoffmann / LUMA Foundation seront renouvelés pour accueillir des œuvres de Tacita Dean, Ólafur Elíasson, Joan Jonas, Sigmar Polke, Sturtevant, avec une nouvelle commande de Precious Okoyomon Quadrophonic Playground, Exploding Hearts, Errant Roots (Achatina fulica).

Cyprien Gaillard, Nightlife, 2015 3D motion picture, DCI DCP 14:56 min
Cyprien Gaillard, Nightlife, 2015 3D motion picture, DCI DCP 14:56 min

Nightlife, Cyprien Gaillard

Lieu : La Tour, Glassroom, Niveau -2

Nightlife est un film en 3D réalisé en 2015 entre la Jamaïque, Los Angeles et Detroit, liant des éléments qui révèlent des histoires coloniales présentes dans un paysage contemporain.

Rachel Rose, Everything and More, 2015
Rachel Rose, Everything and More, 2015

Everything and More, Rachel Rose

Lieu : La Tour, Galerie Est, Niveau 0

Everything and More est une projection vidéo sonore qui interroge le concept de mortalité à travers l’expérience hors-corps d’un astronaute.

Constance Mulondo, modèle pour Drum, au London University Weekend avec le groupe The Millionaires, Londres, 1967 © James Barnor
Constance Mulondo, modèle pour Drum, au London University Weekend avec le groupe The Millionaires, Londres, 1967 © James Barnor
Peter Dodoo, élève de yoga de M. Strong, Studio Ever Young, Jamestown, Accra, c.1955 © James Barnor
Peter Dodoo, élève de yoga de M. Strong, Studio Ever Young, Jamestown, Accra, c.1955 © James Barnor
Sophia Salomon, fille du propriétaire de James Barnor, Accra, c.1972 © James Barnor
Sophia Salomon, fille du propriétaire de James Barnor, Accra, c.1972 © James Barnor

Le Portfolio (1947-1987), James Barnor

Première rétrospective de James Barnor en France, cette exposition exceptionnelle offre un regard privilégié sur une carrière transcontinentale qui continue à inspirer de nouvelles générations d’artistes.

Cette installation est présentée dans le cadre des Rencontres d’Arles.

Moby Dick; or, The Whale, Wu Tsang
Moby Dick; or, The Whale, Wu Tsang

Moby Dick; or, The Whale, Wu Tsang

Le film met en musique Moby Dick; or, The Whale de Wu Tsang revisite le roman du même nom, nous plongeant dans une exploration esthétique du racisme et de l’autorité, du cosmopolitanisme et du communautarisme, de la séduction et de la culture queer.

Accès

Luma Arles
Parc des Ateliers
35, avenue Victor-Hugo
13200 Arles
luma-arles.org

Tous les jours, sauf le mardi, jusqu’au 1er juillet.
7J/7 jusqu’au 25 septembre.
10h-19h30.
Accès libre sur réservation.

Repérez d'autres lieux d'art dans un périmètre proche sur la carte.

Découvrez notre carnet de bonnes adresses

À VOIR/À FAIRE

L’Aire, petit centre d’art : restaurant et galerie d’art (direction artistique Cyrille Putman).
La Croisière : espace éphémère en plein cœur de Arles avec restaurant, bar à jus, cinéma plein air, librairie, épicerie, expositions, cours de yoga, terrain de pétanque, musique, bien-être...
Musée Reattu : musée créé autour des œuvres du peintre arlésien Jacques Réattu et d'une collection de dessins de Picasso ; le lieu est également consacré à la photographie et à l'architecture.
Georges Selz : magasins d’antiquités.
Maison Fragonard : le célèbre parfumeur grassois a choisi de poser ses valises à deux pas du célèbre amphithéâtre romain et du théâtre antique.

SE LOGER

La Chassagnette : un hommage à la richesse du végétal qui se mêle aux viandes et poissons des producteurs locaux, par le chef Armand Arnal. Une étoile au Guide Michelin.
L’Arlatan : the place to be à Arles ! Une œuvre d’art totale signée Jorge Pardo. Un univers coloré où dormir, manger, ou siroter un cocktail.
L'Épicerie du Cloître : un écrin designé par India Mahdavi. Sur une placette au cœur d’Arles, une Maison où l’on profite du farniente provençal.
Le Nord-Pinus : sur sa terrasse, à son bar ou dans ses chambres, ce haut-lieu de la vie arlésienne a vu Hemingway, Cocteau, Picasso, Inès de la Fressange ou Kate Moss.

SE RESTAURER

Le Chardon : ce lieu de vie, d’échange et de partage situé dans le centre d’Arles accueille des chefs en résidence.
Bazar Café : coffee shop, brunch, cuisine saine et gourmande, biologique et de saison.
Infini Café : authentique café bio en grains, chocolat chaud préparé avec des morceaux de chocolat et gâteaux maison.
Le Tambourin : cuisine traditionnelle et provençale à déguster sur une terrasse ombragée, sous les majestueux platanes de la place du Forum.
Monstre : galerie, café, restaurant, huile d’olive, sel, poivre.
Le Gibolin : bistrot, bar à vin et cuisine bio dans le quartier atypique de la Roquette.
Le Galoubet : recettes délicates à déguster sur une jolie terrasse, en plein cœur de la vieille ville.
Mon Bar : spécialités provençales, plats de brasserie mais aussi recettes créoles. Une terrasse incontournable.
Restaurant-Hôtel Le Voltaire : situé à 5 minutes à pied de la gare, en centre ancien, près des quais du Rhône, au pied des Arènes.