Triangle-Astérides est un centre d’art contemporain d’intérêt national établi depuis sa fondation en 1994 au sein de la coopérative culturelle la Friche la Belle de Mai, une ancienne usine de tabac à Marseille.

Triangle-Astérides articule un programme exigeant d’expositions à des résidences de recherche et d’expérimentation d’artistes des scènes françaises et internationales, un programme d’artistes et professionnel·les associé·es destiné à la scène locale (en complémentarité avec les Ateliers de la Ville de Marseille), à quoi s’ajoutent des événements, des projets éditoriaux et un travail attentif mené auprès de tous les publics.

Dans une perspective d'écoresponsabilité tout en restant résolument international, Triangle-Astérides expérimente pour ses expositions un territoire de travail : l'Europe et la Méditerranée.

Triangle-Astérides hérite en effet à la fois de réseaux internationaux (avec le Triangle Network, à l’origine de sa création et dont il reste une structure membre tout en opérant de façon indépendante), nationaux et locaux (par la fusion, en 2018, de Triangle France et d’Astérides). La mise en relation de ces différentes échelles est au cœur de toutes ses activités.

Triangle-Astérides est une association à but non lucratif qui reçoit le soutien de la Ville de Marseille, du Ministère de la Culture - DRAC Provence-Alpes-Côte d'Azur, de la Région Sud - Provence-Alpes-Côte d'Azur et du Département des Bouches-du-Rhône.

Son équipe est composée de quatre personnes ; son conseil d’administration de cinq dont un·e artiste.

Triangle-Astérides est un centre d’art contemporain d’intérêt national établi depuis sa fondation en 1994 au sein de la coopérative culturelle la Friche la Belle de Mai, une ancienne usine de tabac à Marseille.

Triangle-Astérides articule un programme exigeant d’expositions à des résidences de recherche et d’expérimentation d’artistes des scènes françaises et internationales, un programme d’artistes et professionnel·les associé·es destiné à la scène locale (en complémentarité avec les Ateliers de la Ville de Marseille), à quoi s’ajoutent des événements, des projets éditoriaux et un travail attentif mené auprès de tous les publics.

Dans une perspective d'écoresponsabilité tout en restant résolument international, Triangle-Astérides expérimente pour ses expositions un territoire de travail : l'Europe et la Méditerranée.

Triangle-Astérides hérite en effet à la fois de réseaux internationaux (avec le Triangle Network, à l’origine de sa création et dont il reste une structure membre tout en opérant de façon indépendante), nationaux et locaux (par la fusion, en 2018, de Triangle France et d’Astérides). La mise en relation de ces différentes échelles est au cœur de toutes ses activités.

Triangle-Astérides est une association à but non lucratif qui reçoit le soutien de la Ville de Marseille, du Ministère de la Culture - DRAC Provence-Alpes-Côte d'Azur, de la Région Sud - Provence-Alpes-Côte d'Azur et du Département des Bouches-du-Rhône.

Son équipe est composée de quatre personnes ; son conseil d’administration de cinq dont un·e artiste.

Programmation

Aline Bouvy, Potential For Shame, 2022, vue d’exposition, MAC’s, Grand-Hornu. Photo : Isabelle Arthuis, courtesy de l’artiste
Aline Bouvy, Potential For Shame, 2022, vue d’exposition, MAC’s, Grand-Hornu. Photo : Isabelle Arthuis, courtesy de l’artiste
Aline Bouvy, PUP I, 2019, vue d’exposition, Künstlerhaus Bethanien, Berlin. Photo : Luise Von Nobbe, courtesy de l’artiste
Aline Bouvy, PUP I, 2019, vue d’exposition, Künstlerhaus Bethanien, Berlin. Photo : Luise Von Nobbe, courtesy de l’artiste

Le prix du ticket, Aline Bouvy

Premier solo institutionnel de l’artiste Aline Bouvy en France, co-pensé et co-produit avec le centre d’art de la Ferme du Buisson où il sera présenté à l’automne (du 6 octobre 2024 au 26 janvier 2025). Son titre, Le prix du ticket, joue sur le double sens du mot prix : il s’agit tout à la fois de ce dont le public doit matériellement s’acquitter pour entrer dans un parc d’attraction, avec les attendus et normes duquel joue l’installation d’Aline Bouvy ; mais aussi sur un plan symbolique de ce qu’il en coûte, ce que l’on doit sacrifier.

Structure blanche déposée sur le bâtiment de la Friche la Belle de Mai, l’espace comme le nom du Panorama évoque en effet pour Aline Bouvy les architectures des parcs d’attractions et parcs à thèmes ainsi que les constructions éphémères des grandes expositions internationales. Aline Bouvy imagine ainsi au Panorama un environnement dans lequel l’angoisse serait provoquée par un excès de blanc (couleur de la boîte même, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur) reprenant les codes du « white cube » aussi bien que ceux des intérieurs chics minimalistes et chromophobes. Par un travail de sculpture, de costumes et une performance chorale – des œuvres toutes inédites –, l’exposition évoquera l’inquiétude suscitée par la prétendue neutralité d’un blanc presque trop blanc impliquant un certain ordonnancement du monde.

Accès

Friche la Belle de Mai
41, rue Jobin
13003 Marseille
+33 (0)4 95 04 96 11

trianglefrance.org

Les expositions de Triangle-Astérides ont lieu dans les espaces de la Friche la Belle de Mai. Entrée par l'accueil-billetterie, située au rez-de-chaussée de la Friche.

Ouverture du bureau :
• Du lundi au vendredi, de 9h30 à 17h30.
• Visite des ateliers sur rendez-vous

Ouverture des expositions :
• Du mercredi au vendredi, de 14h à 19h.
• Du samedi au dimanche, de 13h à 19h.

Comment s'y rendre ?
• En bus : lignes 49, 56 - arrêt Belle de Mai La Friche.
• À pied : sortir par l'arrière de la Gare Saint-Charles, puis prendre à droite la rue Honorat, puis rue Guibal, tout droit pendant environ 10 mn jusqu'à l'entrée de la Friche.
• En vélo : borne vélo n°2321 / parking à vélo à l'entrée de la Friche la Belle de Mai.
• En voiture : sortir de l'A7, direction "Gare St Charles"

Repérez d'autres lieux d'art dans un périmètre proche sur la carte.

Découvrez notre carnet de bonnes adresses

GALERIES D'ART CONTEMPORAIN

Galerie Double V : La galerie d'art contemporain branchée de Marseille. (Marseille)
Galerie Béa-Ba : Une plaque tournante de la peinture contemporaine. (Marseille)

CULTURE ET PATRIMOINE

Friche La Belle de mai : Une fabrique d'art et de culture et un lieu de vie. (Marseille)
Coco Velten : Un lieu de travail et de rencontres avec une programmation culturelle collaborative. (Marseille)
Fotokino : Expositions, projections, ateliers et conférences. (Marseille)

À DÉCOUVRIR

Lucy Luce : l'atelier-boutique d'une créatrice de bijoux et de sculptures organiques. (Marseille)
JoggingJogging : concept et boutique de mode. (Marseille)

VOYAGE EN BATEAU

Le Don du Vent : Location de bateaux et services de bateaux privés. (Marseille)

SE LOGER

Les Bords de Mer : Mini-refuge, maxi-vue : 19 chambres face à la grande bleue. (Marseille)
Hôtel Le Ryad : Bien situé en haut de la Canebière au centre ville. (Marseille)
La Résidence du Vieux Port : Hôtel 4 étoiles au décor rétro, inspiré de Le Corbusier et de Pouillon. (Marseille)
Tuba Club : Un ancien club de plongée relooké dans le quartier des Goudes. 5 chambres et un restaurant avec une vue imprenable sur les Calanques. (Marseille)

SE RESTAURER

Sépia : Cuisine de saison. Terrasse couverte et vue sur la ville. (Marseille)
La Parenthèse : Terrasse avec tapas à partager dans une ruelle tranquille du quartier de la Vieille Chapelle. (Marseille)
Chez Yassine : Spécialités tunisiennes halal. Un must de la cuisine orientale dans le quartier de Noailles. (Marseille)
Yima : Une cantine orientale familiale dans le quartier de Noailles. (Marseille)
Toïa : Pour les amateurs de ceviche, une cuisine savoureuse à base de produits frais et de saison. (Marseille)
La cantine de Lynn : Un petit restaurant délicieux, une cuisine familiale et une ambiance chaleureuse. (Marseille)

BARS À VINS ET ÉPICERIES

Les Buvards : Une excellente sélection de vins naturels et de produits sains dans ce bar à vin naturel pionnier à Marseille. (Marseille)
Épicerie L'Idéal : Fromage de chèvre frais, agneau de Camargue, une excellente sélection de produits du bassin méditerranéen à emporter et à consommer sur place. (Marseille)
Maison Geney : Cantine, épicerie fine et salon de thé avec des produits faits maison, une cuisine simple et généreuse dans le quartier du Panier. (Marseille)